Comment construire son vélo sois même ?

  • par
construire son vélo sois même

Vous êtes un passionné de vélo et désirez le monter par vos propres soins ? Cela est tout à fait possible grâce à la facilité d’accès des différentes pièces détachées. Un moyen parfait pour personnaliser votre 2 roues selon vos souhaits et vos besoins en matière d’équipement et de performance. Afin de vous aider à réaliser votre projet, nous vous donnons quelques conseils pour le mener à bien.

construire son vélo sois même

Clarifier votre projet

C’est une des étapes les plus importantes pour bien débuter le projet. Vous devez déterminer vos besoins en termes de prestation quant à votre futur vélo. Déterminer l’usage de celui-ci vous donnera une idée vers la ligne directrice à suivre. Vous désirez effectuer du tout-terrain ? Est-ce que ce sera uniquement de la descente ou alors du parcours varié ? Si vous souhaitez effectuer de la route, quel sera le type de parcours ?

Ces questions vous permettront de déterminer en partie le matériel dont vous aurez besoin. Pour continuer sur la lancée, il faut aussi étudier vos exigences en termes de performance. Vous désirez posséder un 2 roues à la pointe de la technologie et les performances qui vont avec ? Ou plutôt un bon rapport qualité prix afin de pratiquer le sport sans aller chercher des chronos ?

Ces questions devront être réfléchies sur la base de vos besoins, mais aussi de votre portefeuille. Bien sûr, tout a un prix et la performance n’est pas gratuite. À vous de jauger en fonction de tous ces facteurs.

Enfin, pour monter son vélo par ses propres moyens, on retrouve trois grandes façons d’opérer. Considérons les trois options ci-dessous.

Trois façons de monter votre vélo

À partir d’un cadre nu

Pour commencer, cette pratique est la plus difficile à mettre en œuvre sur le plan technique, connaissance et budgétaire. Cependant, pour les passionnés de mécanique, cette option vous offre la possibilité de pleinement vous éclater pour la conception de votre deux-roues. Le chapitre le plus difficile va surtout être dans la compatibilité des différentes parties du vélo. Il est donc indispensable d’avoir de bonnes connaissances ou alors de bien se renseigner.

Cela est peut-être difficile à croire, mais acheter un vélo coûte environ 30 pour cent moins cher que l’achat de toutes les pièces détachées qui le compose. Cela à l’identique bien sûr.

Monter son vélo à partir d’un vélo complet

Un moyen plus simple et moins coûteux que le précédent. Cette solution est idéale, et cela, quel que soit votre projet. Il est possible d’effectuer un changement quasi-radical, réaliser une montée en gamme ou alors une modernisation. De plus, les débutants pourront plus facilement être autonomes sur ce mode opératoire. Il est possible d’effectuer un changement quasi-radical, réaliser une montée en gamme ou alors une modernisation.

En termes de budget, cette solution s’annonce avantageuse car il sera possible notamment de vendre le surplus des pièces dont vous n’aurez pas besoin.

Utilisez un kit cadre

La revente des pièces ce n’est pas votre dada, vous ne voulez pas vous embêter sur les points sensibles en termes d’association de composant ? Cette solution est faite pour vous. Elle permet toutefois de conserver un matelas confortable en termes de personnalisation et offre donc un bon compromis. Vous retrouverez dans votre kit un cadre, un jeu de direction, la fourche, mais aussi le jeu de pédalier.

L’aspect le plus difficile à appréhender dans ce choix sera de trouver la bonne taille de cadre. Pour cela, il convient de vérifier diverses mesures propres au cadre afin d’être sûr qu’il vous conviendra à la perfection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *