Comment gonfler un pneu de vélo ?

Bien gonfler ses pneus de vélo est primordial. En effet, plus votre pneu sera mieux gonflé et plus vous serez en sécurité sur la route. Si vous voulez rouler en sécurité à vélo et évitez les crevaisons, découvrez dans notre guide pratique tous nos conseils pour gonfler les pneus de votre vélo.

Déterminer la pression idéale de votre vélo

Il n’y a pas vraiment de pression type pour tel vélo ou tel pneu. Ceci dit, il existe plusieurs facteurs pour établir la pression idéale d’un tel pneu :

Le poids du cycliste

Le poids du cycliste est un facteur important pour tenir compte de la pression idéale de son pneu. En pratique, plus une personne est lourde plus la pression du pneu sera importante. Ce n’est qu’une question de physique et de force !

Le chargement du vélo

Plus vous êtes chargés, plus il y aura de poids sur les roues de votre vélo. Si vous voulez faire avancer votre vélo avec plus de bagages, c’est tout simple, augmentez la pression !

Le type de terrain

Cela dépend avant tout du terrain sur lequel vous roulez. Sur une surface de roulement lisse, une haute pression contribuera positivement à la performance; sur une surface imparfaite, des pneus plus mous vous apportera une meilleur adhérence et un meilleur roulement.

Le volume des pneus

Entre un pneu de route en 25 mm et un modèle tout-terrain en 65 mm, le volume d’air requis et le rendu sont différents. La pression suggérée doit donc être adéquate au volume de vos pneus.

À noter que la pression minimale et maximale à ne pas dépasser est indiquée sur le flanc de certains pneus.

Gonfler son pneu de vélo en fonction son type de valve

Pour les roues de vélo, il existe trois types de valves. Chacune d’entre elles doit être manipulée de manière différente.

La valve Scharder

Aussi utilisée sur beaucoup de véhicules, la base de la valve est entourée par la tige effilée et est doté d’un obus facilement démontable.

  1. Pour ouvrir une valve Schrader, il suffit de dévisser le capuchon en plastique sur le dessus.
  2. Placez ensuite la pompe avec l’embout grand diamètre sur la valve et gonflez. N’oubliez surtout pas de vérifier si l’embout de votre pompe s’adapte aux trois types de valves.
  3. Pour finir, ouvrez le levier pour retirer la pompe et remettez le capuchon sur la valve.

La valve Presta

La valve Presta, aussi appelée valve Sclaverand ou valve française, se retrouve généralement sur les vélos de route, VTT et vélo électrique. Équipée d’un obus à visser, elle est la valve la plus mince et la plus complexe à utiliser.

  1. Au niveau du gonflage pour la valve presta, retirez le capuchon et dévissez le petit écrou sur la tige. Si vous entendez de l’air s’échapper c’est que vous l’avez suffisamment ouvert.
  2. Placez ensuite la pompe avec l’embout petit diamètre sur la valve et puis c’est parti ! Si vous n’avez pas de petit diamètre, sachez que même si vous avez une valve Presta, il existe des adaptateurs que vous pouvez visser sur la valve afin de le transformer en valve Schrader et ainsi la gonfler simplement.
  3. Pour finir, relevez le levier vers le haut pour retirer la pompe et revissez le capuchon sur la valve.

La valve Dunloop

Une valve Dunlop ou aussi appelée valve Woods, sont les modèles les plus répandue en Asie et en Europe. Elle est plus large que la valve Schrade et se dégonfle de manière très rapide au dévissage de la valve.

  1. Retirez le capuchon.
  2. Placez ensuite la pompe avec le même l’embout que la valve Presta (petit diamètre) et gonflez tout simplement.
  3. Autre point important ! Évitez de dévisser la valve au risque que la chambre à air se dégonfle.

Pensez avant tout à bien doser votre gonflage de pneu pour garantir au maximum votre sécurité. Des pneus sous ou sur-gonflés présentent beaucoup de risque dont principalement l’usure rapide de la bande de roulement et la perte de la performance et de contrôle de votre vélo.

Nos autres contenus dans la même catégorie :